image

Les Actualités



[Photos par Olivier Sanguy] Essais du Stellina

Ici, vous pouvez placer vos Compte-Rendus d'Observations Astronomiques, et tout ce qui s'y rapporte.

Avatar de l’utilisateur

Jupiter chaud
Jupiter chaud

Message(s) : 64

Message 19 Nov 2020, 16:21

[Photos par Olivier Sanguy] Essais du Stellina

Hello à tous.
Dans le cadre de mon métier de journaliste, j'ai reçu pour essai un Stellina de Vaonis. Oui, je sais... ;)
Tout d'abord, leur com n'est pas agressive comme celle (maladroite) d'Unistellar.
Pas d'oculaire via un écran chez Vaonis. On ne peut pas en fait mettre l'œil sur cette lunette annoncé APO de 80/400. Elle est dotée d'un capteur Sony Exmor avec une intégration logicielle poussée et elle envoie le résultat du stack sur un smartphone via WiFi. Premier constat : ça marche (j'étais dubitatif avant, j'avoue). J'ai même fait les images ci-dessous en mettant le Stellina dehors sur ma terrasse et en restant au chaud. Les images obtenues, le sont en mode de base, c'est-à-dire telles que fournies dans l'application sans autre traitement supplémentaire (il y a possibilité de récupérer chaque cliché du stack brut en FITS ou TIFF).
J'avoue être étonné par le résultat au regard de l'automatisation poussée et surtout l'intégration (je sais qu'on peut obtenir mieux de façon "traditionnelle"). Le capteur est monté sur un dérotateur intégré (il n'y a pas de mise en station et le Stellina cherche lui-même ses étoiles repères, le GPS est fourni par le téléphone, pas par une puce du Stellina si j'ai bien compris).
Bien évidemment, il ne s'agit pas ici de dire que cela remplace l'astrophoto "classique" car le Stellina est figé et ne peut pas évoluer. Philosophiquement, je me pose en revanche la question de l'utilité de ce produit et du marché visé au regard de son prix (3990 €).
Je suis intéressé par votre avis sur les photos. Le temps d'intégration va de 15/20 mn (Orion) à 1 heure (la galaxie NGC 891). La tête de cheval est sombre car j'ai interrompu la capture après moins de 30 mn alors que le temps conseillé est de 1h.

IMG_7153.JPG


IMG_7148.JPG


IMG_7138.JPG
Pièces jointes
IMG_7152.JPG
Avatar de l’utilisateur

Supergéante jaune • Grand Maître Jedi
Supergéante jaune Grand Maître Jedi

Message(s) : 2288

Images: 10

Message 19 Nov 2020, 17:00

Re: Essais du Stellina

Salut Olivier,

Content d'avoir de tes nouvelles autres que par tes podcasts hebdomadaires ! :P

Je vais laisser les cadors de la photo assassiner euh commenter les photos.

Pour ma part, si les photos sont "intéressantes" en soi, elles semblent avoir beaucoup de défauts, comme ces "nuages" qu'on retrouve sur les poses longues. Disons franchement que le rapport qualité-prix n'y est absolument pas. Au mieux.
Astramicalement,

Benjamin
Avatar de l’utilisateur

Naine blanche • Maître Yoda
Naine blanche Maître Yoda

Message(s) : 2995

Images: 0

Message 19 Nov 2020, 20:37

Re: Essais du Stellina

Salut Olivier !

Super content de te lire, et comme toi je n'ai rien contre le stellina parce que dès le départ il n'ont pas menti sur le produit, ils ont été clair : C'est un astrographe simplifié et automatisé.
je trouve le concept sympa pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête pour faire des images du ciel sans chercher les hautes performances. Par contre comme toi je m'interroge sur le rapport résultat / prix ...
Disons qu'un appareil comme le stellina pourrait m'amuser à un tiers du prix, mais à 3990 euros ça ne va intéresser que les geeks fortunés.
Taurus 508 mm et Canopus 381 mm
http://splendeursducielprofond.eklablog.fr/
Avatar de l’utilisateur

Jupiter chaud
Jupiter chaud

Message(s) : 64

Message 19 Nov 2020, 20:47

Re: Essais du Stellina

laurent ferrero a écrit :Salut Olivier !

Super content de te lire, et comme toi je n'ai rien contre le stellina parce que dès le départ il n'ont pas menti sur le produit, ils ont été clair : C'est un astrographe simplifié et automatisé.
je trouve le concept sympa pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête pour faire des images du ciel sans chercher les hautes performances. Par contre comme toi je m'interroge sur le rapport résultat / prix ...
Disons qu'un appareil comme le stellina pourrait m'amuser à un tiers du prix, mais à 3990 euros ça ne va intéresser que les geeks fortunés.


Hello. Un grand merci pour ton retour. C'est très intéressant et je suis assez d'accord avec ton analyse : un astrographe simplifié et automatisé (avec ton autorisation, on pourrait bien te citer dans un magazine...). Le problème est le prix. Je ne me lancerai pas dans le débat que Stellina fait une grosse marge, car ce n'est pas évident du tout. La lentille a l'air de qualité (le traitement des verres est visible avec ses reflets) et le capteur Exmor IMX178 de 6,4 MP de Sony n'est pas spécialement peu couteux. L'intégration poussée qui a été réalisée, et il faut le reconnaître réussie (mettons de côté les attentes des astrophotographes pointus car ce n'est pas la cible), demande beaucoup d'investissement en développement. En revanche, le tarif pose une réelle question d'existence du marché. C'est peut-être d'ailleurs pourquoi il vont sortir une version moins chère appelée Vespera à 1200 $ par Kickstarter basée sur un capteur IMX462 (FullHD, donc 2MP) et surtout une optique de 50mm de diamètre avec 200 mm de focale.
Avatar de l’utilisateur

Jupiter chaud
Jupiter chaud

Message(s) : 64

Message 19 Nov 2020, 20:53

Re: Essais du Stellina

BBBenj a écrit :Salut Olivier,

Content d'avoir de tes nouvelles autres que par tes podcasts hebdomadaires ! :P

Je vais laisser les cadors de la photo assassiner euh commenter les photos.

Pour ma part, si les photos sont "intéressantes" en soi, elles semblent avoir beaucoup de défauts, comme ces "nuages" qu'on retrouve sur les pauses longues. Disons franchement que le rapport qualité-prix n'y est absolument pas. Au mieux.


Merci pour le retour. Bon, "assassiner", peut-être pas, mais le Stellina ne vise pas le marché des pointus. Les nuages, c'est comme tu l'as sûrement deviné du bruit capteur mal géré par le traitement je pense. Si j'ai le temps, je verrai si je peux faire mieux avec les bruts.
Je suis d'accord sur la problématique du prix. En revanche, il y a 10 ans, on m'aurait dit qu'un engin de 80 mm de diamètre intégralement automatisé en pointage (et résistances chauffantes intégrées !) me sortirait Orion en couleur au bout de 3 minutes en m'envoyant la photo stackée et traitée sur mon téléphone... :shock: Il y a clairement une réussite technologique. Est-elle utile ? Même moi qui adore la technologie, je me retrouve un peu "vieux con" face à ce truc inattendu. Si ça peut amener des personnes rebutées par un certain discours technique/élitiste à s'intéresser à l'astronomie, alors c'est une bonne chose. Le souci, c'est qu'après avoir investi autant, il n'auront pas de budget pour évoluer avant un moment.
Avatar de l’utilisateur

Naine blanche • Maître Yoda
Naine blanche Maître Yoda

Message(s) : 2995

Images: 0

Message 19 Nov 2020, 20:59

Re: Essais du Stellina

Tu peux me citer si ça te semble pertinent, pas de problème ;)

Je pense qu'ils ciblent les geeks et les retraités fortunés qui ne veulent pas s'emmerder à sortir un gros matériel avec 36 cables et à apprendre les techniques fastidieuses de l'astrophoto. Le stellina a clairement un côté ludique, il est compact et pas lourd, et n'importe quelle personne qui s'y connait un peu en utilisation logicielle informatique se retrouve finalement capable de se prendre pour un vrai astrophotographe et sortir des résultats pouvant épater la galerie (les amis, la famille ...). Mais à 3990 euros c'est sûr que ça fait un très beau joujou ...! Moi je préfère aller deux fois au Chili avec ce budget ;)
Taurus 508 mm et Canopus 381 mm
http://splendeursducielprofond.eklablog.fr/
Avatar de l’utilisateur

Jupiter chaud
Jupiter chaud

Message(s) : 64

Message 19 Nov 2020, 21:03

Re: Essais du Stellina

laurent ferrero a écrit :Tu peux me citer si ça te semble pertinent, pas de problème ;)

Je pense qu'ils ciblent les geeks et les retraités fortunés qui ne veulent pas s'emmerder à sortir un gros matériel et à apprendre les techniques fastidieuses de l'astrophoto. Le stellina a clairement un côté ludique, il est compact et pas lourd, et n'importe quelle personne qui s'y connait un peu en utilisation logicielle informatique se retrouve finalement capable de se prendre pour un vrai astrophotographe et sortir des résultats pouvant épater la galerie (les amis, la famille ...). Mais à 3990 euros c'est sûr que ça fait un très beau joujou ...! Moi je préfère aller deux fois au Chili avec ce budget ;)


Aller au Chili... Ce n'est pas juste comme comparaison ! ;) Bon, maintenant, ma phobie de l'avion (justifiée : les compagnie aériennes ont essayé de me tuer 3 fois) fait que je suis mauvais juge... :lol:
Disons qu'avec un tel budget, je serai curieux de savoir combien de sessions d'astrophotographie à distance on peut se payer. Les sensations sont comparables : tu télécommande un astrographe et tu reçois les images sur un ordinateur. Je n'ai aucune idée du tarif de location d'un télescope automatisé placé sous des cieux intéressants.
Avatar de l’utilisateur

Géante rouge • Maître Jedi
Géante rouge Maître Jedi

Message(s) : 1179

Images: 11

Message 21 Nov 2020, 18:39

Re: Essais du Stellina

Salut Olivier. Je réponds surtout pour le plaisir de te saluer, ça fait tellement longtemps ! :D
Mes finances ne me permettent pas d'acquérir un tel objet. Mais si je n'avais pas cette limite, je serais peut-être heureux de pouvoir enfin réussir une photo en astronomie ! et en plus avec la facilité d'un appareil compact et sans mise en station. Comme dit Laurent, ça permet d'épater les amis profanes.
Au niveau de la qualité des images, peut-être qu'en shootant sous un ciel meilleur et en récupérant les bruts, on peut sortir de meilleurs résultats ?
Rémi
Avatar de l’utilisateur

Jupiter chaud
Jupiter chaud

Message(s) : 64

Message 21 Nov 2020, 21:25

Re: Essais du Stellina

Rémi a écrit :Salut Olivier. Je réponds surtout pour le plaisir de te saluer, ça fait tellement longtemps ! :D
Mes finances ne me permettent pas d'acquérir un tel objet. Mais si je n'avais pas cette limite, je serais peut-être heureux de pouvoir enfin réussir une photo en astronomie ! et en plus avec la facilité d'un appareil compact et sans mise en station. Comme dit Laurent, ça permet d'épater les amis profanes.
Au niveau de la qualité des images, peut-être qu'en shootant sous un ciel meilleur et en récupérant les bruts, on peut sortir de meilleurs résultats ?


Hello Rémi. heureux de te lire aussi.
Je vais essayer, avant qu'il ne reparte (c'est un prêt), de récupérer des bruts je le mettrai sur un WeTransfer afin que toi et d'autres en fassiez vos choux gras.
Les images sont bluffantes, mais quand même bruitées. Avec du traitement, il doit être possible de faire quelque chose de mieux. Le problème est en effet le tarif.
Avatar de l’utilisateur

Naine blanche • Padawan
Naine blanche Padawan

Message(s) : 2785

Images: 1

Message Aujourd’hui, 11:23

Re: Essais du Stellina

Bonjour à tous !

Content de te lire ailleurs que sur Twitter, Olivier :D

Pour ma part, j'ai pu l'essayer lors d'une soirée astro en tout début d'été. Je ne suis pas astrophotographe, loin de là. Et plutôt très geek des nouvelles technologies.
Mais quand je vois tous les copains passer des heures à tout régler sur le terrain, attendre la nuit entière, puis des heures derrières en post traitement, et sortir un résultat magnifiques les rendant fiers d'eux, et bien je n'arrive pas à me réjouir en voyant un tel résultat en tout automatisé (même si je sais que les temps de poses sont loin d'être optimaux et que sous un très bon ciel les résultats sont certainement grandement améliorés).

Ce genre d'instruments pour moi est clairement idéal... pour les collectivités ou épater la famille / amis en peu de temps !

Comme Laurent, à ce prix-là je préfère aller deux fois au Chili et à 3x moins cher j'y réfléchirai certainement pour m'amuser un peu. Je respecte également le prix affiché par rapport à toute la R&D que ça a dû demander, et comme tout nouveau joujou, dans 10 ans il sera certainement bien plus abordable.

Mais, entre le Stellina (ou l'eVscope) et un Dobson 400 à ce prix là, pour moi c'est clair, je prends le Dobson !
Florian le Padawan de Maître Laurent
Avatar de l’utilisateur

Supergéante jaune • Grand Maître Jedi
Supergéante jaune Grand Maître Jedi

Message(s) : 2288

Images: 10

Message Aujourd’hui, 16:53

Re: Essais du Stellina

Olivier Sanguy a écrit :Merci pour le retour. Bon, "assassiner", peut-être pas, mais le Stellina ne vise pas le marché des pointus. Les nuages, c'est comme tu l'as sûrement deviné du bruit capteur mal géré par le traitement je pense. Si j'ai le temps, je verrai si je peux faire mieux avec les bruts.
Je suis d'accord sur la problématique du prix. En revanche, il y a 10 ans, on m'aurait dit qu'un engin de 80 mm de diamètre intégralement automatisé en pointage (et résistances chauffantes intégrées !) me sortirait Orion en couleur au bout de 3 minutes en m'envoyant la photo stackée et traitée sur mon téléphone... :shock: Il y a clairement une réussite technologique. Est-elle utile ? Même moi qui adore la technologie, je me retrouve un peu "vieux con" face à ce truc inattendu. Si ça peut amener des personnes rebutées par un certain discours technique/élitiste à s'intéresser à l'astronomie, alors c'est une bonne chose. Le souci, c'est qu'après avoir investi autant, il n'auront pas de budget pour évoluer avant un moment.

Disons qu'on peut effectivement saluer la prouesse technique.

Mais quelle est la cible de ce produit ?
  • Les astrophotographes ?
    Vraisemblablement pas. Outre leur volonté de toujours complexifier à outrance leur setup (quoi ?? :mrgreen: ), la qualité attendue est très largement insuffisante pour pouvoir les satisfaire. Car pour eux, on le voit quotidiennement, la problématique n'est absolument pas le prix ! Non, c'est juste que les performances sont très largement insuffisantes pour eux. Il n'y a qu'à regarder les photos de Caro ou de Vincent pour voir clairement cette différence.
  • Les débutants ?
    Si la qualité d'image (relative, on vient de le voir) est suffisamment au rendez-vous pour les "non-initiés" (non, non, nous ne sommes pas une secte :lol: ), il y a cette fois-ci le caractère du prix. OK, les images sont honnêtes, mais qui irait dépenser près de 4.000 € pour avoir ça ? Oui, il y a bien quelques fortunés qui ne seront pas effrayés, mais c'est quand même un marché de niche, et de toute petite niche. Donc beaucoup trop cher pour imaginer une diffusion significative.

C'est donc là qu'est le débat : soit trop cher soit pas assez qualitatif. Bref, un OVNI entre deux qui ne peut finalement satisfaire personne.

Et si quelqu'un a 4.000 € dont il ne sait pas quoi faire, je peux lui suggérer deux trucs : soit de me les donner, je saurai m'en contenter :D , soit d'acheter un vrai télescope. Pour ce budget, on a un 400 mm tout équipé et même moi cher en occasion...

L'idée était bonne, les compromis ont tout ruiné.
Astramicalement,

Benjamin

Retour vers Vos CROAs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)